Vignobles de la Cote Chalonnaise



​​Un long ruban de vignes faisant suite à la Côte de Beaune : de Chagny au mystérieux château de Sercy s’étale sur des collines orientées au Sud Est un vignoble implanté par les moines de Cluny depuis mille ans.
44 villages de Saône et Loire chantent les vins de Bourgogne éternels à travers deux cépages traditionnels, le pinot noir et le chardonnay.
Cinq appellations villages ponctuent la côte chalonnaise de terroirs au caractères affirmés du Nord au Sud : Bouzeron (seule appellation village du monde exclusivement en aligoté), Rully (rouge et blanc), Mercurey (rouge et blanc), Givry (rouge et blanc), Montagny (exclusivement en blanc).

LE SAVIEZ-VOUS ?



La Côte Chalonnaise est très vraisemblablement le berceau géographique du Crémant de Bourgogne.
En 1822, des négociants de Chalon-sur-Saône, propriétaires à Rully et Mercurey, invitent sur leurs domaines un jeune champenois. Le vin blanc de Bourgogne effervescent va naître. A Nuits-Saint-Georges, d’autres propriétaires se lancent dans l’aventure. Tout au long du 19ème siècle, puis au 20ème, cette production va évoluer et prendre du galon, jusqu’à obtenir l’AOC Crémant de Bourgogne en 1975.